Comment surmonter le choc culturel pour s'adapter à un nouveau pays

Jun 20, 2020
Groupe de quatre personnes souriantes autour d'une table

S'adapter à un nouveau pays n'est pas facile. Bien que l'expérience de chaque expatrié soit unique, des études indiquent que le processus et la durée varient en fonction de l'employé. Certains chercheurs qualifient cette période de cycle d'ajustement, tandis que d'autres l'appellent cycle de vie des expatriés. L'important est que le travailleur  fasse le nécessaire pour faire face aux hauts et bas émotionnels qu'il va subir au cours des premiers mois de son affectation à l'étranger.

Une fois que l'employé est sélectionné pour remplir une mission dans un autre pays, il doit rechercher des informations sur cette nouvelle culture. Les chercheurs suggèrent que pour s'adapter à un nouveau pays, l'expatrié va passer par ces quatre étapes :

La lune de miel

À ce stade, l’émotion est grande, car l’employé est enthousiasmé par la nouvelle vie à venir. Le travailleur pense à son développement professionnel dans la nouvelle culture du travail sans tenir compte de la difficulté d'adaptation à un nouveau pays. Cette phase s'étend sur quelques mois, voire plusieurs semaines.

Le choc culturel

L'employé commence à sentir les différences entre son pays d’origine et le nouveau. Les défis de la vie quotidienne, en particulier en dehors du bureau, provoqueront chez les expatriés des sentiments de désorientation, de doute, d’anxiété, de frustration et d’impuissance. S'ils restent bloqués dans cette phase, il est possible que le travailleur décide de rentrer dans son pays plus tôt que prévu.

L’ adaptation

Après avoir surmonté le point critique, l'expatrié commence à comprendre la façon de vivre de la nouvelle culture. Lui et sa famille s’adaptent aux dynamiques locales tout en regrettant certains aspects de la vie de leur pays d’origine. L'employé commence à être productif et les barrières diminuent pour transmettre ainsi que recevoir de la reconnaissance dans son travail.

La stabilité

L'anxiété disparaît et l'employé gagne en confiance. Après une période d'apprentissage, lui et les membres de sa famille sont devenus si familiarisés avec la nouvelle culture qu'ils se sentent vraiment en sécurité. La langue n’est plus un problème et le réseau d’amis est si étendu que, sans se rendre compte, ils se sentent presque comme chez eux.  Au cours de cette phase, l'expatrié commence à apprécier vraiment certaines caractéristiques et coutumes du nouveau pays, même au-dessus du sien.

L'information est la clé pour s'adapter à un nouveau pays

Le travail international offre des avantages à long terme. Les recherches révèlent qu'au moins le 23% des expatriés qui retournent dans leur pays bénéficient d'une promotion au cours de la première année après leur retour. Il ne faut pas oublier que l'adaptation à un nouveau pays est décisive pour atteindre ses objectifs professionnels.

Nous vous proposons ces conseils pour atténuer le choc culturel et vous adapter sans problème:

  • Avant de partir, l'expatrié devrait poser toutes les questions nécessaires à l’organisation qui l’accueille. Bien que ce soit la même entreprise, la culture de travail pourrait être différente dans le nouveau siège.
  • Il est essentiel de demander l'avis de personnes ayant vécu l'expérience du travail d'expatrié. Cela aidera à comprendre le panorama de la culture étrangère.
  • L'humilité est la clé lorsque nous sommes en processus de changement. Bien que l'employé soit un haut dirigeant dans son pays, sa façon de travailler peut ne pas être adaptée à la nouvelle réalité. Il faut être attentif et avoir la gentillesse de partager ses connaissances.
  • Si vous avez un partenaire, l'employé doit clarifier le statut du visa pour votre conjoint. Il faut également évaluer toutes les possibilités pour qu’il/elle puisse étudier ou travailler. De cette façon, votre partenaire pourra aussi se développer en remplissant ses objectifs personnels.
  • Le processus d'adaptation n'étant pas simple, il faut évaluer la possibilité d'effectuer des voyages périodiques dans le pays d’origine.
Cherchez moins, trouvez mieux. Cliquez ici.
Partager :
Noter :